Sujets divers, chacun trouvera son bonheur !!! :-)
Merci de votre visite !!!

Sujets divers, chacun trouvera son bonheur !!! :-)

venez tous !!! tous le monde trouvera son bonheur !! ici on discute de tout !!!
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum et merci de votre visite !!!

Partagez | 
 

 Informatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baptiste
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41
Points : 3147
Réputation : -1
Date d'inscription : 28/02/2009
Age : 25
Localisation : cappelle-la-grande (Nord)(59)

MessageSujet: Informatique   Dim 1 Mar - 15:30

Postez ici vos idées, vos conseils, vos anecdotes, etc.... sur l'informatique
Revenir en haut Aller en bas
http://chasses-aux-orages.fr.gd
Baptiste
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41
Points : 3147
Réputation : -1
Date d'inscription : 28/02/2009
Age : 25
Localisation : cappelle-la-grande (Nord)(59)

MessageSujet: Re: Informatique   Mar 17 Mar - 19:12

Loi antipiratage : « Les terroristes de l'Internet ne gagneront pas ! »
Le projet de loi Création et Internet est arrivé à l'Assemblée nationale le 12 mars, « 01net. » vous propose de suivre au fil de l'eau toute l'actualité de ce texte des plus controversés.


« MMM » se fâche tout rouge. Les attaques subies par Jaimelesartistes.fr (voir notre article) scandalisent en effet la députée UMP des Alpes-Maritimes Muriel Marland-Militello, un des rapporteurs de la loi. Sur son blog, l'élue considère que « ces actes liberticides sont proprement inadmissibles. Ils bafouent le droit pour les citoyens d'être informés sur les projets gouvernementaux ». Elle demande que les auteurs soient poursuivis. « Nous protégerons la création et nous ferons d'Internet un espace de liberté mais plus une zone de non-droit - ces attaques l'illustrent malheureusement. Les terroristes de l'Internet ne gagneront pas ! » Les grands mots sont lâchés...
Lundi 16 mars
La tribune de Jacques Attali (voir au mardi 10 mars) est restée en travers de la gorge de certains cinéastes français, comme Patrick Braoudé, Gérard Krawczyk, Jeanne Labrune, Tonie Marshall, Claude Miller... Ils ont décidé de dire tout le mal qu'ils en pensaient dans une contre-tribune publiée dans L'Express.. « Entre ceux qui proposent, avec ce projet de loi, une démarche novatrice, respectueuse des libertés individuelles et fondée avant tout sur la pédagogie, et l'absence de propositions d'un économiste sur le déclin [...], notre choix est fait. »

Plus grinçant : sur ce faux blog, un faux Jacques Attali (qui affirme par ailleurs avoir inventé le MP3 et le string fluo) promet : « Je m'engage donc, dans les trente jours qui viennent, à mettre gratuitement en téléchargement l'intégralité de mes cinquante livres, en format PDF, sur ce site ainsi que sur les réseaux P2P. » Le vrai Jacques Attali ira-t-il jusqu'à demander l'adresse IP de son détracteur ? :-)
Nos confrères de Marianne donnent accès à un document d'août 2008 du Conseil général des technologies de l'information, qui conclut à l'inefficacité et à la cherté des solutions retenues par le gouvernement.
Le débat sur le téléchargement illégal n'est pas franco-français. A Londres, 140 artistes (Radiohead, Blur, The Verve, Robbie Williams, Klaxons...) se sont réunis sous la bannière de la Featured Artists Coalition (FAC) pour contrer une éventuelle législation antpiratage... Ils réclament un New Deal entre artistes, maisons de disques et distributeurs.
Vendredi 13 mars
L'accès à Internet est-il un droit fondamental ? Voilà une question qui a rythmé les débats à l'Assemblée nationale sur le projet de loi (et à laquelle la ministre de la Culture répond non). Les discussions ont été suspendues hier, jeudi 12 mars, et reprendront le 31 mars. Les députés, qui ont juste eu le temps de rejeter la licence globale, doivent encore se pencher sur les mesures phares du projet de loi, comme la déconnexion des internautes.

Les échanges ont en tout cas été vifs au Palais-Bourbon. Christine Albanel a considéré que « la caricature affreuse qui consiste à présenter cette haute autorité [la Hadopi, NDLR] composée de magistrats comme une sorte d'antenne de la Gestapo est particulièrement ridicule ». Même si le mot « Gestapo » a été retiré par la ministre, certains députés PS ont fait part de leur mécontentement. « J'ai été bouleversé par vos propos, a expliqué Patrick Bloche (PS). A cause de la Gestapo, je n'ai jamais connu ma grand-mère maternelle. » Se retrouver, loin du débat initial, à s'envoyer des arguments extrêmes à la figure, on appelle cela, dans un forum Internet, la loi de Godwin...

En tout cas, tous les débats peuvent être revus en « vidéo à la demande » ici.
De son côté, le site du gouvernement Jaimelesartistes.fr, chargé de « vendre » le projet de loi, est HS en ce vendredi 13. Selon nos confrères de PC Inpact, la phrase de Christine Albanel, « Ils peuvent toujours attaquer, le site est superblindé », a eu un effet multiplicateur sur les attaques informatiques qu'il subit depuis des jours. Au point que son hébergeur a préféré jeter l'éponge... Point de loi de Godwin ici, mais plutôt celle de Murphy : si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira infailliblement par mal tourner.
Jeudi 12 mars
L'examen du texte a bien commencé le 11 mars à l'Assemblée nationale. Pour les plus passionnés, les débats peuvent être suivis en direct et en vidéo sur le site de l'Assemblée.

Hier, la ministre de la Culture, Christine Albanel, a jugé « accablante » la situation actuelle en matière de piratage : « C'est à un véritable désastre économique et culturel que nous sommes en train d'assister. » Pour elle, le projet de loi est « ambitieux car il vise à ce que la France saisisse la chance inédite que représente Internet pour la culture ». Patrick Bloche (PS), fervent opposant au texte, pense que dans quelques mois le constat sera triste : « Les artistes n'auront pas touché 1 euro de plus, le contribuable aura financé cette gabegie et vous ou votre successeur n'oserez même pas faire le bilan d'une loi aussi inefficace qu'inutile. » Son collègue Christian Paul a, lui, qualifié le projet de « furieusement ringard ». Ambiance, ambiance, d'autant que le Parti socialiste a annoncé ce jeudi 12 mars qu'il allait saisir le Conseil constitutionnel.
Loin des reparties de l'Assemblée, la plate-forme de « musique libre » Jamendo (téléchargement gratuit de musique) propose, elle, le « remerciement gradué », en réponse à la riposte graduée. Outre un système de courriels de remerciement et d'envoi de « kits du complice », « chaque internaute ayant réussi à convaincre un lieu public (bar, restaurant...) de devenir un espace de culture libre avec Jamendo Pro sera remercié par le remboursement d'un mois de son abonnement à Internet ». Ou comment se rendre populaire à partir d'un concept qui ne l'est pas vraiment...
Mercredi 11 mars
Alors que l'examen du projet de loi doit démarrer ce 11 mars, l'ex-roi du disco Cerrone lui tord le cou. Plutôt que de soutenir les droits d'auteur comme le font d'autres musiciens, il a décidé d'offrir son prochain disque sur Internet. Depuis le 9 mars, et ce jusqu'au 14, l'album Cerrone by Jamie Lewis est téléchargeable gratuitement sur le site officiel de l'artiste. Selon lui, « la musique est vouée à devenir gratuite ».

Cité par l'AFP, le compositeur a estimé que la loi Création et Internet « ne voulait rien dire ». « Une fois qu'elle sera passée, on n'arrivera pas à l'appliquer », a-t-il expliqué, estimant que l'industrie du disque devait arrêter de lutter pour aller dans le sens contraire de l'histoire.

Pire pour les défenseurs de la riposte graduée, le père de Look for love assure tirer plus de revenus de la vente de billets de concerts, de produits dérivés ou de la « synchro » - soit l'utilisation de ses productions dans les publicités, films ou jeux vidéo - que de la distribution de CD. « Je n'ai jamais autant gagné ma vie qu'aujourd'hui grâce aux droits dérivés alors que mes musiques sont pillées par les DJ pour des samples et que mes albums sont piratables . » Toujours une Rocket in the pocket, ce Cerrone.
De son côté, l'Association de l'économie numérique (Acsel), qui regroupe nombre de cybermarchands, demande un moratoire sur la question de la déconnexion des internautes. « Il est important de réfléchir à de nouvelles réponses et notamment à de nouveaux modèles économiques face à l'évolution inéluctable des usages et des modes de distribution plutôt que de mettre en place des mesures dont on sait déjà qu'elles seront peu efficaces », estime Pierre Kosciusko-Morizet, président de l'association, patron de Priceminister et, rappelons-le, frère de la secrétaire d'Etat à l'Economie numérique.
En tout cas, pour les députés UMP qui ne sauraient pas quoi répondre aux lettres ou courriels inquiets concernant la déconnexion (et la loi en général), le parti au pouvoir a prévu une lettre type publiée par nos confrères de PC Inpact. On y lit que « l'accès à Internet ne constitue pas un droit fondamental ».
Mardi 10 mars
L'Assemblée nationale ne planchera pas sur le projet de loi ce 10 mars 2009. L'examen du texte a été reporté au 11 mars, après les questions au gouvernement... mais sans assurance que les travaux démarreront effectivement. Au Palais-Bourbon, on nous indique que près de 450 amendements ont été déposés. Voilà qui promet des débats acharnés, jusque dans les rangs de la majorité UMP.

De son côté, Jacques Attali vient de publier une critique acerbe du projet de loi, sous le titre « Une loi scandaleuse et ridicule ». L'ancien sherpa de François Mitterrand ne mâche pas ses mots : « Qu'on puisse dans la France de 2009 présenter et faire voter au Parlement, avec les voix de toute la droite et d'une partie de la gauche, une loi aussi indigne que celle qui vient en débat cette semaine à l'Assemblée nationale est un signe de plus d'un pays dont les élites politiques et économiques ne comprennent plus rien, ni à la jeunesse, ni à la technologie, ni à la culture. »

Jack Lang, qui appelle les députés socialistes à approuver le texte de loi, ne risque pas de convaincre son collègue Patrick Bloche, qui estime que Christine Albanel « ne rend pas service aux artistes en leur faisant croire (...) que sa loi stoppera mécaniquement le téléchargement ».

ceci est un extrait, pour le voir en entier cliquez sur le lien de la source.


source: http://www.01net.com/editorial/404035/loi-antipiratage-les-terroristes-de-l-internet-ne-gagneront-pas-.-/
Revenir en haut Aller en bas
http://chasses-aux-orages.fr.gd
 
Informatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Coup de gueule] - Ortographe, informatique, lettrage...
» Cherche grosse tete en informatique.
» Petit Manuel de Contre-Espionnage informatique
» tirage informatique
» Le langage informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets divers, chacun trouvera son bonheur !!! :-) :: Informatique-jeux vidéos-
Sauter vers: